Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 21:03

 Les « réformes » néolibérales  du gouvernement Sarkozy - Darcos dégradent  la qualité de l’enseignement, aggravent les inégalités et conduisent à l’échec scolaire au lieu de le réduire. 

  Arrêtons ce jeu de massacre qui démolit l’école  et remet en cause la réussite de tous.

 

Les écoles primaires et les établissements du 2nd degré subissent ces contre-réformes et les suppressions de postes et d’heures d’enseignement :

 

Des conditions de scolarité de plus en plus mauvaises pour nos enfants avec des classes surchargées de la maternelle au lycée ; des difficultés croissantes pour la scolarisation des tout-petits et même des enfants de 3 ans révolus.

 

Dans le primaire, des programmes alourdis bien qu’appauvris en terme de formation générale et culturelle, avec 2 heures d’enseignement en moins pour tous.

Des apprentissages fondés sur le « par cœur » au lieu de la compréhension,

Une pression et une fatigue accrues pour les enfants avec la journée scolaire (6 heures) la plus chargée d’Europe, la semaine concentrée sur 4 jours, l’année la plus courte (140 jours),

L’organisation du soutien avant ou après l’école, entre midi et deux ou pendant les vacances !

Dans le 2nd degré, avec l’assouplissement de la carte scolaire, c’est le renforcement des inégalités, de la ségrégation et de la concurrence entre établissements.

 

Des enseignements précarisés car prévus sur des heures supplémentaires qui explosent

La réduction de l’offre de formation

Le manque de personnels d’accompagnement des élèves (personnels administratifs, agents comptables, intendants, conseillers d’orientations, documentalistes, CPE, assistantes sociales, infirmières, auxiliaires de vie scolaire, ...).

 

La suppression de 11.200 postes en 2008, et de 13500 postes en 2009, c’est aussi:

Des personnels manquants dès le début de l’année,

De  moins en moins de remplaçants

De plus en plus d’enseignants qui se partagent entre plusieurs établissements,

Plus d’enseignants non formés (vacataires… ) devant nos enfants

Les réseaux d’aide aux élèves en difficulté (RASED) menacés de disparition,

La maternelle remise en cause au profit de modes de garde payant.

 

Le gouvernement Sarkozy-Darcos allume des feux partout (réforme du lycée en cours), il abandonne la priorité à l’Education nationale alors que l’éducation est l’avenir de toute la société. Ce n’est pas un hasard, si la concertation régresse et si les parents sont écartés de l’école de leurs enfants.

 

Mobilisons nous tous ensemble, pour gagner la bataille des idées, pour une autre politique, une autre ambition pour l’éducation, un budget à la hauteur des besoins des élèves, des familles, de la société.

 

 Soutenez l' appel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : FCPE Le Vernet
  • FCPE Le Vernet
  • : Le conseil local FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves des écoles publiques) du collège Marcel Doret informe, conseille, soutient les parents et les aide à faire respecter leurs droits. Ses élus bénéficient du soutien d'une structure nationale et régionale prête à les conseiller ou les défendre dans leur mission au sein du collège.
  • Contact

Contacts

Conseil Local FCPE, avenue de la mairie, 31 810 Le Vernet
Boîte aux lettres à l'entrée du collège à l'attention de la FCPE

Contact : fcpe.college.levernet@gmail.com 

Recherche

Archives

Nos choix et actions